Revue N°1 – L’intelligence des réseaux

HEMISPHERES N°1 L’intelligence des réseaux // www.revuehemispheres.com

→ Présentation
→ Editorial
→ Sommaire
→ Feuilleter la revue en ligne
→ Téléchargements


Présentation

Cette première édition d’Hémisphères est consacrée à l’intelligence des réseaux. Le numéro se présente en deux parties: le dossier est consacré à l’intelligence des réseaux. Le bulletin propose une exploration panoramique de la recherche appliquée en Suisse.

Hémisphères raconte comment les chercheuses et chercheurs réinventent le futur, en s’appuyant notamment sur le réseau de la HES-SO Haute école spécialisée de Suisse occidentale, qui connaît une formidable montée en puissance depuis sa création.


Editorial

Marc-André Berclaz, Président du Comité directeur de la HES-SO

Nouveaux territoires de recherche

Le nom de cette revue, Hémisphères, a été choisi pour plusieurs raisons. Tout d’abord parce qu’il évoque l’exploration de nouveaux territoires, ce qui est précisément le rôle d’une publication dédiée à la recherche appliquée; on pense aux hémisphères d’un monde aujourd’hui bien cartographié, mais aussi à celles du cerveau humain, qui ont encore tout à révéler. Mais c’est une autre raison, plus anecdotique, qui a achevé de nous convaincre: ce mot contient deux fois la succession des lettres HES. Comme un signe du destin.

Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si ce premier dossier est consacré aux réseaux: les connexions de neurones constituent un formidable champ d’investigation pour les chercheurs (pp. 40-43), tout comme les maillages électriques intelligents (pp. 48-51) et, bien sûr, l’internet participatif (pp. 25-27, pp. 82-87). Autant de sujets que les journalistes d’Hémisphères ont pu aborder en s’appuyant sur l’expertise des chercheuses et chercheurs de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale HES-SO, qui elle-même constitue un vaste réseau.

Créé en 1998, ce réseau connecte plus de 15’500 étudiantes et étudiants, 7 cantons, 27 écoles et 33 sites. Avec une hiérarchie moins marquée, une décentralisation efficace, une telle organisation engendre créativité et innovation.

Ce réseau promet ainsi des convergences inédites entre les chercheurs et les chercheuses de nos six domaines. Faire travailler des économistes avec des travailleurs sociaux, ou des musiciens avec des ingénieurs, représente une voie riche. Nous entrevoyons encore à peine son immense potentiel et notre nouveau magazine veut refléter ce dynamisme. Son programme est clair: raconter les plus belles découvertes des chercheurs, soigner l’enquête et la narration, et mettre en valeur le travail d’illustrateurs et de photographes qui, eux aussi, explorent de nouveaux territoires. Nous vous souhaitons une agréable navigation dans cette nouvelle revue.


Sommaire

Réflexion sur l’histoire des réseaux
Grand entretien – Duncan Watts
Voyager à l’heure du tourisme 2.0
Atizo, boîte à idées sans frontières
Economie communautaire
Jürg Lehni, le gentil vandale de la technologie
Consommation collaborative
Neuroweb
Design interactif
Plateforme santé (Khresmoi)
Smartgrid
Eau potable
Un réseau de triangles


Feuilleter la revue en ligne

→ Dossier
→ Bulletin


Téléchargements

→ Bulletin (pdf)