Revue N°9 – La nouveauté en mutation

HEMISPHERES N°9 La nouveauté en mutation // www.revuehemispheres.com

→ Présentation
→ Editorial
→ Sommaire
→ Bibliographie
→ Feuilleter la revue en ligne
→ Téléchargements


Présentation

Pour son numéro neuf, la revue Hémisphères fait le pari de s’intéresser à la nouveauté. Cette notion omniprésente, souvent adulée dans notre société, révèle des aspects inattendus lorsqu’on s’y attarde.

Consacré à la nouveauté, le dossier analyse ses aspects les plus paradoxaux. Il donne également la parole aux seniors qui innovent et au philosophe français Yves Michaud, l’un des penseurs les plus perspicaces de la nouveauté. Le portfolio, réalisé par le photographe et journaliste genevois Niels Ackermann, capte l’innovation version ukrainienne. Dans un contexte marqué par la guerre et la pauvreté, les jeunes sont contraintes d’innover pour dépasser les anciens schémas.

Encarté dans la revue, le Bulletin fait la part belle à des thématiques de société: la réinvention des lieux sacrés par les architectes, l’utilisation marketing du folklore suisse ou encore les hommes victimes de violence conjugale.


Editorial

Geneviève Ruiz, responsable éditoriale d’Hémisphères

Innovation et sérendipité

Autrefois, les innovateurs étaient des rebelles, ou en tout cas des personnalités atypiques. Le changement survenait dans les marges et n’était pas perçu de manière positive. Les temps ont bien changé et la course à la nouveauté s’est généralisée. Elle s’est aussi institutionnalisée. Etats, entreprises, universités, tout le monde veut promouvoir l’innovation, partout et à tous les étages; elle fait l’objet d’un consensus fort car elle est associée au succès économique et au progrès.

Mais malgré cette quête éperdue, l’innovation se produit le plus souvent là où on ne l’attend pas. Et c’est le fameux principe de sérendipité qui prend le dessus. S’il est difficile d’établir la recette de l’innovation, on connaît mieux les ingrédients de sa petite soeur, l’invention: des lieux propices aux échanges d’idées, un bon niveau d’éducation et des possibilités de financement. Mais pour qu’une invention se transforme en innovation, «il faut qu’elle trouve son application et son marché», explique Nathalie Nyffeler, spécialiste de l’innovation, en page 8.

Or ce phénomène dépend de facteurs sociaux et politiques complexes. Ils sont souvent peu prévisibles, car notre société entretien des rapports paradoxaux avec la nouveauté, comme l’illustrent les articles sur l’attraction pour le vintage (lire en page 26) ou le phénomène des reprises dans la création artistique (lire en page 30).

Pour mieux comprendre l’innovation, il est utile de la débarrasser des clichés qui y sont associés, comme le jeunisme ou les nouvelles technologies. S’il existe évidemment de beaux exemples de telles réussites, l’innovation sait aussi se montrer sociale (lire en page 58), organisationnelle (lire en page 54) et elle peut même provenir des seniors (lire en page 18). Nous vous souhaitons une excellente lecture de ce numéro neuf d’Hémisphères.


Sommaire

Le règne du nouveau
Ukraine 3.0
Grand entretien – Yves Michaud
La nouveauté, une affaire de vieux
Quand la nouveauté fait peur
Faire du vieux avec du neuf
La routine de la nouveauté
Un onduleur intelligent
Un rapport individualisé à la nouveauté
Une utopie urbaine zurichoise
Neuf mois pour un être neuf
Les nouveaux territoires du data mining
Les designers d’interactions
Les nouveaux modèles d’affaires
Une nouvelle méthode pour assurer la sécurité


Bibliographie

Business models
  • Business Model Generation, Osterwalder A. & Pigneur Y., 2009
  • Who do you go to for HRM knowledge? The importance of inter-organizational networks, Martin-Rios C., Journal of Business Research, 67: 190-199, 2014
  • Winning Opportunities, proven tools for converting your projects into success (without a business plan), Cohen R., www.winning-opportunities.org, 2011
Innovation
  • Les flops technologiques: comprendre les échecs pour innover, Nova N., Fyp, 2011
  • Reinventing Discovery, Nielsen M., Princeton University Press, 2012
  • The Rational Optimist: How Prosperity Evolves, Ridley M., Paperback, 2011
  • The Innovators: How a Group of Hackers, Geniuses and Geeks Created the Digital Revolution, Isaacson W., Simon & Schuster, 2014
  • Where good ideas come from: The natural history of innovation, Johnson S., Allen Lane, 2010
  • Zero to One: Notes on startups, or How to Build the Future, Thiel P., Crown Business, 2014
Néophobie
  • L’homnivore. Le goût, la cuisine et le corps, Fischler C., Odile Jacob, 1990
  • Manger. Mode d’emploi? Entretiens avec Monique Nemer, Fischler C., Fondation Nestlé France, 2011
Nouveauté
  • C’est nouveau. Ça vient de sortir: traité de néopathie, Fournier L., Seuil, 1987
  • Les innovations destructrices, Ferry L., Plon, 2014
  • Narcisse et ses avatars, Michaud Y., Grasset, 2014
  • Quid novi? Vivre, penser et dire la nouveauté, Guérin C., Presses universitaires de la Méditerranée, 2013
  • Quoi de neuf? – Du rôle des techniques dans l’histoire globale, Edgerton D., Seuil, 2013
Nouvelle vague
  • Homo Sampler, Porta E., Inculte, 2011
  • Réception du jazz en Suisse – Développement industriel d’une culture musicale populaire, Steulet C., Fribourg, 1989
  • Retromania, Reynolds S., Attitudes, 2012
Seniors innovants
  • European Living Labs – A New Approach for Human Centric Regional Innovation, Schumacher J. & Niitamo V. P., Berlin: Wissenschaftlicher Verlag, 2008
  • Living Labs and Open Innovation: roles and applicability, Almirall E., The Electronic Journal for Virtual Organizations and Network, vol. 10, «Special Issue on Living Labs», 2008
  • Living Lab: an open and citizencentric approach for innovation, Bergvall-Kåreborn B. & Ståhlbröst A., International Journal of Innovation and Regional


Feuilleter la revue en ligne

→ Dossier
→ Bulletin


Téléchargements

→ Dossier (pdf)
→ Bulletin (pdf)